En début d'automne les températures ne sont pas trop fraîches en journéem, tant que le soleil daigne nous gratifier de sa coupole lumineuse.  Par contre lorsque celui tire sa révérence derrière les collines rases des steppes, le mercure entame une plongée vertigineuse qui peut faire regetter au Béotien de n'avoir pas stocké une petite laine dans son sac.

 

les steppes